Totem

       Olivier Ledoux dont la devise est : "j'ai appris la vie des arbres pour écouter les humains", proposait une action collective de sculpture. Voici sa voie :

     Pense à la démarche du corbeau, à son roulement d'épaules. Il est celui qui porte la mémoire du clan. Va parler avec ton corbeau, tu sculpteras sa réponse. Paisiblement posé dans ce regard qui fige le mouvement, se révéleront dans le bois, des parcelles de mémoires totémiques qui, de par leurs danses multiples, nous enracinent tous.

  1. Rencontre autour de l'arbre couché un bandeau bleu à la main,
  2. Toucher du tronc les yeux bandés le temps d'une balade manuelle d'identification tactile,
  3. Tous assis autour d'une table, les yeux toujours bandés, avec de grandes feuilles et des crayons mis en main, ou au sol avec des planches à dessin... dessine ce que tu as senti ou vu en touchant l'arbre.
  4. Chacun raconte sa vision. Des hiéroglyphes émergent, l'allégorie commune prend syntaxe,
  5. Épannelage du tronc, ouverture de la couverture du grand livre des mémoires collectives,
  6. Écriture sur le tronc, débat, choix, prise d'élan, respiration,
  7. Sculpture, ablation rythmique, patiente, caqueteuse,
  8. Finitions
  9. Portage en terre au rythme des tambours de paix,
  10. Mise en terre avec offrande de tabac.
  11. Cela a fait deux trés beaux totems, dont Trimurti se souviendra longtemps.

Site de Olivier Ledoux  ET Vidéo de Olivier Ledoux à Trimurti, ce qui n'est pas la même chose